Définition Chiro

La chiropratique consiste en la prévention, le diagnostic, le traitement des pathologies mécaniques, réelles ou supposées, de l’appareil neuro-musculo-squelettique en particulier du rachis, et de leurs conséquences. Les méthodes thérapeutiques utilisées sont conservatrices, principalement manuelles

La Chiropratique

La chiropratique (du grec kheir, main, et praktikos, faire; prononcer kiro-pratique) ou chiropraxie, chiropratie, chiropractie (termes non-officiels selon la WFC) est une méthode de Médecine non conventionnelle qui vise à la prévention, au diagnostic, au traitement des pathologies mécaniques de l’appareil neuro-musculo-squelettique, du rachis, et de leurs effets sur la santé humaine. Les méthodes utilisées sont principalement manuelles[1].

Définition officielle selon le programme universitaire de chiropratique de l’université du Québec à Trois-Rivières :

« La chiropratique est une profession qui a pour objet le recouvrement et le maintien de la santé humaine ainsi que le diagnostic, le traitement et la prévention de ses déficiences en concentrant son attention sur l’intégrité des systèmes nerveux et musculo-squelettique, en relation avec tous les autres systèmes du corps humain, sains ou malades, en portant une attention particulière à la colonne vertébrale.

Les chiropraticiens sont des professionnels de la santé qui considèrent l’être humain dans sa globalité et qui tiennent compte de ses pouvoirs naturels de récupération. Ils ne recourent ni aux médicaments ni à la chirurgie.

A titre de professionnels de la santé de premier contact et à titre de docteurs en chiropratique, ils sont habilités à poser un diagnostic, à déterminer l’indication et la non-indication des traitements chiropratiques, à établir un pronostic et à déterminer la nature et la fréquence des examens et des traitements nécessaires, dans chacun des cas où ils sont appelés à intervenir. »